ÉCOLE - MOYENS ET ACTIONS (planning)

Le club met à disposition son savoir faire et son dynamisme pour financer d'autres actions. Chaque vacances scolaires, il est ouvert en Centre de Loisirs et des stages y sont organisés.
En 98 les jeunes ont créé une équipe permanente de démonstration, LES MOHICANS, qui se produisent à la demande pour offrir une vitrine de leur savoir-faire.

Les différentes actions ont des origines diverses, des financements spécifiques et des buts différents. Pour les cours de Taekwondo, les adhérents donnent une participation qui varie, non inclus la licence et le passeport, de 250 francs à 800 francs suivant l'âge et le nombre de cours. C'est une participation dans le sens où il faut que les familles s'impliquent dans l'inscription de l'élève, mais que cela reste à la portée de tous. L'acte gratuit n'est pas valorisant. Ni pour l'École de Taekwondo, ni pour la personne.

Le Bureau Directeur est constitué de parents d'élèves qui avaient exprimé le désir de voir les enfants prolonger l'activité pendant les vacances, de manière un peu plus ludique. C'est ainsi que sont nés les centres de loisirs "CLASSES SAMOURAÏ".
Ces animations fonctionnent à deux vitesses, pour les 6-12 ans, et pour les 13-17 ans.
Le projet pédagogique qui a permis son agrément tient compte de ces différences d'âge. Respect du rythme, des envies du jeune. Sur certains projets, les familles sont impliquées soit dans la conception, soit dans le suivi sur le terrain. En particulier sur les camps en extérieur. Ces sorties sont le moyen de resserrer les liens entre l'équipe d'animation, les jeunes et les familles.
Dans presque tous les cas, aux vacances de février, de Noël ou de Pâques, un ou plusieurs parents sont invités à venir participer à la vie du séjour. Leur appréciation a posteriori sera l'un des moyens d'évaluation de la réussite ou non du projet.

Cette activité Centre de Loisirs est née en 1996. Les familles pouvaient payer avec les bons CAF leurs forfaits journaliers pour les 6-12 ans. Aujourd'hui, les bons CAF n'existant plus, il a fallu cette année signer des conventions d'objectifs avec la CAF, qui nous verse des acomptes au prorata de 1998 et réajuste en fin d'année civile.
Pour les 13-17 ans, ce sont des contrats Ville Vie Vacance Association - État - Département - Mairie qui financent les projets, ainsi que les formations d'animateurs.
Ces actions peuvent être renforcées par des aides du FAS (Fonds d'Action Sociale), destinées à favoriser l'intégration des populations issues de l'immigration.

Sinon sur le volet des financements, il y a la démarche individuelle de l'adhérent qui peut obtenir une aide des services sociaux suivant la situation de la famille. Dans le cadre de l'insertion ou de la réinsertion, certaines personnes ont même obtenu des aides de l'assurance chômage.
Du domaine de l'aide individuelle encore, le Ministère de la Jeunesse et des Sports a lancé les coupons sports qui permettent à des adolescents de payer leur licence sportive.